Le Masque de Fer

Le Masque de Fer Affiche
Allan Dwan
(1929)
Musique originale écrite pour « L'Octuor de France » par Gabriel Thibaudeau
  • Production : USA, 1929
  • Durée : 98 min - 22 images/seconde
  • Orchestration : 1er violon, 2ème violon, Alto, Violoncelle, Contrebasse, Clarinette, Basson, Cor, Piano

Synopsis

Anne d’Autriche, la femme de Louis XIII, donne naissance à des jumeaux. Richelieu cache l’indésirable jumeau en Espagne. Constance, témoin de cette naissance, est enlevée par Rochefort. D’Artagnan son amant se précipite à son aide. Elle est tuée. Rochefort enlève le frère jumeau pour le faire monter sur le trône. Il fait jeter Louis XIV en prison et le remplace par le jumeau. D’Artagnan, qui a juré de venger la mort de Constance, et ses mousquetaires libèrent le roi. Emprisonné, le jumeau est condamné à cacher son visage sous un masque de fer pour le restant de ses jours.


Le réalisateur :

Allan Dwan

Né à Toronto (Canada) en 1885, Allan Dwan suit une formation d’ingénieur avant de s’intéresser à l’industrie cinématographique naissante et d’entrer en 1909 aux studios Essanay en tant que scénariste. Passant rapidement et avec aisance à la réalisation, il s’avère être un véritable innovateur, notamment sur le plan technique. Il dirige des stars telles que Mary Pickford et Gloria Swanson et devient le réalisateur préféré de Douglas Fairbanks, pour qui il réalise 11 films dont le fastueusement célèbre Robin Hood (1922). Il continue sa carrière prolifique dans le cinéma parlant, bien que trop souvent cantonné dans des films de série B. Au cours de ses 50 ans de carrière, il réalise plus de 400 films, dont un dernier en 1961, à l’age de 76 ans. Il meurt à Los Angeles en 1981 à 96 ans.

La culture de Paul Leni, son raffinement original dans le cinéma allemand expressionniste, a permis la justesse de cet Homme qui rit. S’il n’était mort prématurément (44 ans), il aurait sans doute imposé sa vision du monde où la scéno-gaphie filmée est l’acte premier de sa reconstitution.


Le compositeur :

Gabriel Thibaudeau

Né en 1959 et originaire de Beauharnois, au Québec, Gabriel Thibaudeau étudie le piano à l’École de musique Vincent d’Indy et la composition à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Il participe également à des stages d’été au Centre d’art d’Orford où il travaille la composition avec Iannis Xenakis.

Depuis 1988 pianiste attitré de la Cinémathèque québécoise et considéré comme le spécialiste canadien de l’accompagnement musical au cinéma muet, il est à ce titre invité depuis 1991 aux Gionarte del Cinema Muto, à Pordenone et depuis 1992 au festival Il Cinema Ritrovato, à Bologne en Italie.

Pour le cinéma muet, il a composé depuis 1993, entre autres, un quintette de cuivre et percussions pour le film Straight Shooting, un concerto pour piano et orchestre de chambre pour le film La Chute de la maison Usher, un sextuor pour le fim Foolish Wives, et un Requiem pour soprano et piano pour le film The Hunchback of Notre-Dame. En association avec l’Octuor de France, il a composé la musique d’accompagnement pour L’Homme qui rit, Au Bonheur des Dames, Le Masque de Fer, et Poil de Carotte ainsi qu’une adaptation pour Octuor, piano et soprano de sa partition orchestrale pour le film Le Fantôme de l’Opéra.

Prochains concerts
  • 10
    DEC
    2017
    Concert pour les Amis : Schubert et Coleridge-Taylor
    Concert
    PARIS - Chapelle de la Fondation Eugène Napoléon
    10/12/2017
  • 16
    DEC
    2017
    Samedi 16 décembre 2017 deuxième concert à Winchelsea (Sussex)
    Concert
    Winchelsea (Sussex) - Eglise Saint Thomas le Marthyr
    16/12/2017
  • 25
    JAN
    2018
    Jeudi 25 janvier 2018 – Festival Musiques et Vins de Paris. L’Italie à l’honneur.
    Concert
    PARIS - Concert en la chapelle de la Fondation Eugène Napoléon
    25/01/2018


© Copyright 1997-2011 Octuor de France. Tous droits réservés - Mentions légales - Design Morgan Thomas Bwoup.com : the Art of Morgan Thomas - Réalisation Optilian